Laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivité Chimique et Photochimique
UMR 5623


Projets de recherche / ANR

 

6 projets de recherche financés par l'ANR sont en cours au sein du laboratoire :

RAFTSWITCH   /   2017-2021

Agents de transfert RAFT modulables pour la polymérisation radicalaire contrôlée

Ce projet vise à réaliser une avancée importante dans le domaine de la polymérisation radicalaire contrôlée en utilisant la technologie RAFT. Il porte sur l’étude d’agents RAFT universels capables de contrôler l'ensemble des monomères polymérisables par voie radicalaire afin d'accéder aux copolymères à blocs correspondants par permutation de réactivité. Plus précisément, cela concerne la synthèse de composés de type thiocarbonylthio (RS(C=S)Z) comportant une liaison métal-ligand dans le groupement Z. En modifiant ou en supprimant cette liaison métal-ligand, il doit être possible d’influer sur la réactivité de la fonction responsable du contrôle de la polymérisation. La chimie de coordination nous fournit plusieurs manières d’adapter la réactivité de l’agent au monomère à polymériser. Le développement d'agents RAFT permutables (universels) influencera fortement l'industrie des polymères et permettra d’accéder à de nouveaux matériaux polymères pour de nouvelles applications.

Contact : Stéphane Mazières

NEURAXE   /   2016-2020

Gels supramoléculaires orientés pour le guidage de cellules souches neurales

Les accidents vasculaires cérébraux ou les lésions traumatiques du système nerveux conduisent à une perte importante de neurones et à des handicaps marqués. Un des défis actuels dans le domaine de l'ingénierie tissulaire consiste à réaliser des implants permettant une bonne survie des cellules neuronales implantées d'une part, et d'autre part, capables d'orienter la croissance des cellules neuronales dans une direction privilégiée, de façon à reconnecter plus efficacement les zones séparées par la lésion. L'objectif final de ce projet est d'injecter in vivo des hydrogels orientés chargés en cellules souches neuronales humaines et de démontrer qu'ils guident la croissance des neurones dans une direction privilégiée et améliorent la récupération des fonctions motrices, la vitesse et la qualité de la guérison.
Pour en savoir plus

Contact : Juliette Fitreman

 

 

ASYMCOPO   /   2015-2017

Copolymères asymétriques : ni bloc ni statistique

Le but de ce projet est de développer de nouveaux matériaux qui imitent les propriétés utiles des copolymères à gradient, mais qui n'ont pas besoin des procédés de synthèse complexes et laborieux.
Pour en savoir plus

Contact : Simon Harrisson

 

 

 

BLINK   /   2015-2019

Nanohybrides multi-luminescents à scintillation contrôlée pour la microscopie en super résolution et le suivi de particule unique

Le défi technologique relevé par ce projet porte sur la modulation de la durée de vie de la luminescence à haute énergie de nanoparticules UCNPs (upconverting nanoparticle : particules inorganiques dopées par des lanthanides, présentant la particularité de pouvoir émettre un spectre discret jusque dans la partie bleue du spectre visible, après avoir été excitées dans le proche infrarouge par le biais de commutateur moléculaire greffés à leur surface). Ces particules hybrides (nanohybrides) pourront être utilisées simultanément pour le suivi de particule unique, et pour la microscoppie en super-résolution.
Pour en savoir plus

Contact : Christophe Coudret

 

RICH   /   2014-2019

Intermédiaires réactifs pour l'activation CH du méthane : synergie expérience et théorie

CH4 est le composant principal du gaz naturel et du biogaz. Les transformations actuelles (production du gaz de synthèse et oxydation pour fournir de la chaleur) ne sont pas sélectives et conduisent à la production de grandes quantités de CO2, source d’importants problèmes environnementaux. L'élaboration de voies plus propres pour l'activation sélective du CH4 vers des produits chimiques à haute valeur ajoutée est donc un défi important. RICH est un projet de recherche fondamentale visant à identifier les intermédiaires réactifs impliqués dans l'activation des liaisons CH inertes du CH4 par des complexes cyclopropyles de métaux de transition de la gauche (ETM).

A challenge to activate the strong and inert C-H bond of methane / Michel Etienne - LCC
Pour en savoir plus

Contact : Véronique Pimienta

Polytransflow   /   2013-2017

Transfert de nanovecteurs polymères, de l’écoulement sanguin aux tumeurs

Dans le domaine du transport et la libération de médicaments via des nanovecteurs, le phénomène de margination, c'est à dire la migration latérale dans le sang des vecteurs, reste mal comprise tout en étant un élément clé. La raison est que la vie du vecteur après injection va mettre en jeu divers processus liés à la mécanique et physique, à la chimie et à la biologie. Le but de ce projet est de clarifier les conditions menant les polymersomes, nanovecteurs pour la médecine, du sang aux tumeurs.
Pour en savoir plus

Contact : Anne-Françoise Mingotaud

2017 IMRCP