Laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivité Chimique et Photochimique
UMR 5623

Séminaire par Brice CALVIGNAC

Wednesday 6 November 2019 - 10.30 am - Maroni room / MHT

Brice CALVIGNAC, Maître de Conférences à l'Université d'Angers , fera une présentation intitulée: "Ingénierie des micro et nanotechnologies appliquées au développement de systèmes de délivrance de médicaments"

Les activités du laboratoire MINT s’orientent dans le but de conduire le développement technologique de procédés respectueux des Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) permettant la production (batch ou continue) de micro/nanomédecines (i) aux propriétés contrôlées, (ii) dont les conditions opératoires sont maitrisées (température, pression, conditions de mélange), et (iii) permettant une caractérisation physico-chimique au plus proche du procédé et du produit final. En effet, ceci constitue des exigences de plus en plus prégnantes dans les développements galéniques actuels de thérapies vectorisées. Ce type de développement pluridisciplinaire se situe à l’interface du génie des procédés, de la physico-chimie et de l’ingénierie pharmaceutique. Ces travaux portent notamment sur (i) la formulation de particules nanostructurées de CaCO3, de nanocapsules lipidiques, de nanoassemblages et également de matrices biopolymériques microcellulaires, ainsi que (ii) sur la compréhension phénoménologique et mécanistique des procédés développés. En ce sens, dans le but de mieux formuler pour mieux administrer ces SDM, nous développons et/ou mettons en œuvre des outils de caractérisation physico-chimique dans le but (i) de comprendre les différents chemins de formulation des SDM et (ii) de bien contrôler leur production et leurs « propriétés d’usage » pour leur administration (par voie orale et intraveineuse par exemple).  Par ailleurs, en perspective de potentiels développements industriels de nos procédés de formulation de SDM, nous nous efforçons à rationaliser au mieux les choix technologiques réalisés par la mise en œuvre d’une démarche d’écoconception au travers de l’analyse de cycle de vie (ACV) permet de cartographie les paramètres de fonctionnement, les flux de matières et énergétiques.

Par ces approches pluridisciplinaires, nos activités d’ingénierie des SDM tendent aujourd’hui à se structurer au travers de projets translationnels visant notamment le déploiement de deux technologies innovantes (combinées ou non), la microfluidique et l’impression 3D.  En ce sens, deux concepts technologiques sont actuellement déployés sur (i) la formulation galénique de micro- et nanomédecines sur puce microfluidique, notamment par la transposition microfluidique des technologies pharmaceutiques du laboratoire (Concept GALECHIP) et (ii) sur l’administration thérapeutique par un dispositif microfluidique implantable (Concept THERACHIP). In fine, ces développements ont pour vocation de pouvoir proposer des stratégies thérapeutiques personnalisées pour la prise en charge de la pathologie du patient telles que (i) l’administration médicamenteuse au plus proche de la cible (organe, cellules, bactéries...) et (ii) la production de micro- et nanomédecines au plus proche du patient.

 

2019 IMRCP