Laboratoire des Interactions Moléculaires et Réactivité Chimique et Photochimique
UMR 5623


Séminaire par Vincent Lapinte / Institut Charles Gerhardt Montpellier

Lundi 09/01/2017 à 14 h en salle Maroni

Son exposé traitera des multiples facettes des polyoxazolines :

Les polyoxazolines constituent une famille de polymères attractive à plusieurs égards, en particulier due à leur structure pseudo-peptidique leur conférant un caractère bio- et hémocompatible, non bioaccumulable, une faible toxicité et une furtivité vis-à-vis du système immunitaire, critères essentiels dans le domaine biomédical. Cette structure polyamide donne lieu également à la formation de liaisons hydrogène ou d'interactions dipôle-dipôle responsables d'auto-assemblages et autres phénomènes de cristallisation.
Cette présentation est l’occasion de montrer quelques récents travaux qui ont été menés sur la synthèse de copolymères amphiphiles, auto-assemblés sous forme micellaire sphérique mais également sous forme de nano-objets de morphologies plus originales tels des nanofibres hélicoïdales. Enfin, afin de démontrer l’intérêt de ces polyoxazolines, quelques exemples de polymères stimulables seront détaillés montrant ainsi l’effet d’une activation thermique ou photochimique sur la morphologie ou la stabilité d’assemblages.
 

Références :
[1] B. Guillerm, S. Monge, V. Lapinte, J.-J. Robin, Macromol. Rapid Commun. 2012, 33, 19, 1600-1612
[2] M. Stemmelen, V. Lapinte, C. Travelet, R. Borsali, J.-J. Robin, Polym. Chem. 2013, 4, 1445-1458
[3] Y. Zhao, Macromolecules 2012, 45, 3647-3657
[4] L. Korchia, C. Bouilhac, V. Lapinte, C. Travelet, R. Borsali, J.-J. Robin, Polym. Chem. 2015, 6, 6029-6039

2018 IMRCP